Ecsite : Open Make – playing with food

Au-delà de faire connaître le Carrefour Numérique² au niveau européen et plus précisément notre application Living Lab, Ecsite est également l’occasion de faire de la veille et de voir ce qui se fait dans les autres musées scientifiques, Living Labs et Fab Labs d’Europe.

Vendredi 12 juin, j’ai assisté à l’atelier Open Make – playing with food, dans le Fab Lab du musée de Trento. En concordance avec le thème d’Ecsite 2015, Food for curious minds, plusieurs petits ateliers DIY étaient proposés, deux d’entre-eux m’ont particulièrement intéressée :

#1 – Pièces 3D en chocolat et imprimante 3D

Comment réaliser des pièces 3D en chocolat? Il y a deux solutions, une première pour celles et ceux qui ont une imprimante 3D à chocolat comme le Fab Lab du musée de Trento, une deuxième pour celles et ceux qui n’en ont pas…

L’imprimante 3D à chocolat

Le Fab Lab du musée de Trento a fabriqué une imprimante 3D à chocolat !! Le principe est le suivant :

La buse est remplacée par une seringue qui contient le chocolat, grâce à un système d’engrenages actionnés par un moteur, le piston de la seringue est enfoncé petit à petit pour libérer le chocolat fondu couches par couches. Un fichier 3D habituel fonctionne (.stl).

La préparation du chocolat fondu conditionne la réussite d’impression. Du chocolat en poudre est mélangé à de l’eau et va passer par quatre étapes de cuisson, à différentes températures, afin d’obtenir la fluidité parfaite.

© Ecsite / MUSE

Et si l’on n’a pas d’imprimante 3D ?!

Tout d’abord, réalisons un moule en gélatine en mélangeant 60 g de sucre, 40 g d’eau et 35 g de gélatine en feuilles. Placer ensuite une pièce 3D en PLA dans une boite en plastique, verser la gélatine dedans et mettre au réfrigérateur 30 min.

La gélatine s’est solidifiée. À l’aide d’un cutter, enlever délicatement la pièce 3D, le moule est prêt !

Il suffit d’y verser le chocolat fondu et de le replacer au réfrigérateur.

Une idée originale d’Evelyn Leveghi, artiste designer autour du chocolat et de la nourriture.

#2 – Récolte, crée et déguste !

L’objet de ce deuxième atelier est de créer une œuvre d’art à partir de plantes poussant autour du musée de Trento : orties, pissenlits, pâquerettes… de la photographier puis ensuite de la mixer avec de la banane et du jus de pommes, pour en faire un jus d’herbes.

Le mien s’appelle le « fairy drink » 😉

Santé !

Isabelle Chabanon-Pouget

1 commentaire

  1. schwarz

    Bon et avec ce qui pousse comme plantes dans nos bureaux on peut tenter de créer le Carrefour drink!?

    Merci pour l’article maintenant j’ai bien faim et soif !

Répondre à schwarz Annuler la réponse.

Le site "Carrefour numérique², qui veut du rab'?" fonctionne avec WordPress.
Ce site a été développé par Jérémie Cousin à partir du thème Imbalance2.
se connecter